Changer de langue

Où bien manger, seul(e) et sans complexes ?

Les voyageurs solo et les plus indépendants le savent : manger seul(e) est l’un des meilleurs moyens de découvrir une nouvelle ville. Abandonnez vos compagnons de voyage le temps d’un repas dans l’un de ces restaurants où dîner en solitaire n’est pas un problème.

Le Lazy Bear, à San Francisco

Réservez une table pour une personne et dînez parmi les San Franciscains

Réservez une table pour une personne et dînez parmi les San Franciscains

Réserver une table juste pour vous ne signifie pas forcément manger seul(e). Vous pourrez dîner en compagnie des locaux, notamment grâce aux cantines, un nouveau type de restauration de plus en plus répandu. Certains restaurants organisent des soirées pendant lesquelles un seul menu est proposé et servi aux clients, invités à manger en groupe. En d’autres termes, il s’agit d’une sorte de dîner en petit comité… mais cuisiné par des chefs de renom. Le Lazy Bear, à San Francisco, organise ces soirées collectives régulièrement. Ce lieu étant extrêmement populaire, pensez à réserver avant de vous y rendre. Vous pourrez finir la nuit à l’Inn San Francisco, situé à proximité.

Le Paludan Bog & Café, à Copenhague

Détendez-vous à l’aide d’un bon livre et d’une pâtisserie

Détendez-vous à l’aide d’un bon livre et d’une pâtisserie

Prenez du temps pour vous au Paludan Bog & Café, un charmant café-librairie. Choisissez votre livre, votre pâtisserie et votre café puis installez-vous confortablement pour un moment de détente, que vous pourrez faire durer jusqu’à 22h00, heure de fermeture du café la plupart du temps. Une fois votre lecture terminée, promenez-vous dans les rues de la ville avant de rejoindre le citizenM Copenhagen Radhuspladsen.

L’Ichiran Shibuya, à Tokyo

Savourez les ramens d’Ichiran Shibuya, un lieu idéal pour un repas en solitaire

Savourez les ramens d’Ichiran Shibuya, un lieu idéal pour un repas en solitaire

Au Japon, manger seul(e) est tout à fait normal et d’innombrables restaurants sont adaptés à cette habitude. En plus de servir de délicieux ramens, l’Ichiran Shibuya possède un comptoir avec des cloisons qui vous séparent de vos voisins afin que vous puissiez déguster votre repas en toute tranquillité. Ici, vous n’aurez pas besoin de parler : commandez votre repas en remplissant une feuille et attendez qu’un serveur vous l’apporte. Et si vous avez encore faim, il vous suffit d’appuyer sur un bouton pour commander un deuxième plat de ramens. Ouvert 24h/24, ce restaurant vous permet de dîner en tête à tête avec vous-même, et ce à toute heure du jour ou de la nuit.

Les voyageurs solo pourront séjourner dans une capsule futuriste au nine hours Shinjuku-North.

Dans le Noir ?, à Paris

Dégustez un repas dans l’obscurité la plus totale

Dégustez un repas dans l’obscurité la plus totale

Si vous n’osez pas déjeuner seul(e), pourquoi ne pas commencer par un restaurant où personne ne peut vous voir ? « Dans le Noir ? » est la première chaîne de restaurants à proposer une expérience culinaire dans l’obscurité. En effet, lorsqu’on ne fait pas appel à notre vue, nos autres sens sont affûtés et notre palais peut mieux apprécier les différentes saveurs d’un plat. Dans ce restaurant, vous serez peut-être amené(e) à manger avec les doigts, mais pas d’inquiétude : personne ne vous verra faire. Une fois le repas terminé, retrouvez tous vos sens avant de rentrer au Golden Tulip Opera de Noailles.

Le Moomin House Café, à Tokyo

Et si vous mangiez en bonne compagnie ?

Et si vous mangiez en bonne compagnie ?

Au Moomin House Café, hors de question de manger seul(e) ! L’équipe vous trouvera toujours un compagnon parmi les énormes peluches de Moomins disponibles. Inspiré des livres illustrés de l’artiste finlandaise Tove Jansson, ce café offre un cadre idéal pour déguster d’adorables repas, lattes ou pâtisseries tout droit venus de l’univers des Moomins. Dites ensuite au revoir à votre peluche de compagnie et finissez la soirée à l’Hostel wahaku kura, une auberge de jeunesse très bien notée par les voyageurs solo.

Découvrez d'autres horizons...