Changer de langue

Où voyager pour sauver les abeilles

Depuis quelques années, l’« apitourisme » connaît un réel essor, et cette volonté de sauver les abeilles (et, par extension, la planète) incite bien des destinations à proposer aux voyageurs des expériences visant à protéger ces petits insectes.

Nous avons donc regroupé les meilleurs endroits à visiter pour préserver la vie des abeilles.

Paris, France

Près de 30 kg de miel est produit chaque année au Mandarin Oriental Hotel

Près de 30 kg de miel est produit chaque année au Mandarin Oriental Hotel

Cela fait plus de 25 ans que des abeilles ont élu domicile sur les toits de l’Opéra Garnier à Paris, qui a adopté le statut de ville sans pesticide depuis 2000. Depuis la mise en place de cette législation, la population apicole a connu un essor important et plusieurs autres bâtiments phares de la capitale disposent aujourd’hui de ruches sur leurs toits.

C’est notamment le cas du Mandarin Oriental Hotel qui accueille plus de 50 000 abeilles dans les ruches se trouvant sur son toit et où plus de 30 kg de miel est produit chaque année. Les clients de l’hôtel peuvent savourer ce miel en exclusivité et le restaurant sur place ne manque pas de l’incorporer à ses préparations, qu’il s’agisse d’un dessert ou d’un cocktail.

Hampshire, Royaume-Uni

Au Chewton Glen, le bourdonnement des abeilles n’est jamais très loin

Au Chewton Glen, le bourdonnement des abeilles n’est jamais très loin

La vie au Chewton Glen, situé à New Forest, est rythmée par une mélodie atypique. Que vous flâniez dans les jardins, ramassiez des œufs pondus le matin même ou admiriez la vue sur la vallée de la Wye, le bourdonnement sourd des abeilles vous accompagne dans vos déambulations.

Possédant plus de 50 ruches, les propriétaires du Chewton Glen produisent suffisamment de miel pour le vendre localement et proposer à leurs clients une sélection de délicieux desserts traditionnels à base de cet aliment sucré. Les ruches sont conservées derrière la maison dans un espace spécial entouré de fleurs des champs, et les clients peuvent participer à la récolte du miel.

Californie, États-Unis

Le Carmel Valley Ranch accueille 60 000 abeilles mellifères italiennes

Le Carmel Valley Ranch accueille 60 000 abeilles mellifères italiennes

La Californie s’est imposée comme l’une des premières destinations à associer la protection des abeilles au tourisme responsable. Parmi les nombreuses expériences que vous pouvez choisir, notre préférée est celle du Carmel Valley Ranch. Entouré de champs de lavande, de plus de 7 000 espèces végétales et d’une variété de fleurs des champs, le ranch abrite 60 000 abeilles mellifères d’origine italienne.

Après une journée remplie en randonnées, parties de golf et dégustation des différents produits à base de miel, détendez-vous en soirée devant un poêle à bois.

Žirovnica, Slovénie

La Slovénie est une nation d’apiculteurs

La Slovénie est une nation d’apiculteurs

Abeille à miel nationale de la Slovénie, la carniolienne est un beau petit insecte robuste qui présente un caractère doux. Ce pays bordé par l'Adriatique compte plus de 170 000 ruches et environ 9 700 apiculteurs désireux de protéger ce symbole local à tout prix.

Située à proximité de Bled, Žirovnica était la ville natale d’Anton Janša, pionnier des méthodes d’apiculture modernes. Il est encore possible d’y visiter le rucher de Janša, et les apiculteurs en herbe peuvent observer la récolte du miel avant de conserver quelques bocaux pour se délecter avant leur dîner au Fine Stay Apartments.

Adélaïde, Australie

Tous les amateurs d’abeilles au monde peuvent parrainer une ruche de l’Adelaide Bee Sanctuary

Tous les amateurs d’abeilles au monde peuvent parrainer une ruche de l’Adelaide Bee Sanctuary

Vous n’avez pas besoin de vous rendre à Adélaïde pour soutenir les abeilles australiennes, bien qu’il serait difficile de ne pas se laisser tenter par le climat et les magnifiques paysages australiens. Vous pouvez parrainer une ruche de l’Adelaide Bee Sanctuary et, si vous avez la chance de vous trouver sur place, visiter la réserve ainsi que les jardins sur toit locaux qui permettent aux habitants de mettre la main à la pâte en participant activement à la protection des abeilles.

Des ateliers sont souvent organisés pour apprendre à construire des « hôtels pour abeilles » pour celles qui sont seules ou égarées, et des hôtels à taille humaine se lancent également dans cette aventure. Le Miller Apartments se situe à proximité du jardin botanique d’Adélaïde et constitue l’un des tout nouveaux établissements respectueux de l’environnement de la ville. Les propriétaires s’évertuent en effet à mettre en place des initiatives durables, visant à sauver les abeilles.