Prédictions
de voyage

2022

À propos de ce rapport
Comme bon nombre de choses dans nos vies, les voyages ont été obligés de se réinventer constamment ces 18 derniers mois. Et si la pandémie n'est pas encore tout à fait derrière nous, un fort sentiment d'espoir commence à émerger. Mais que nous réserve l'avenir en matière de voyages ? Nous avons commandé une étude approfondie auprès de plus de 24 000 voyageurs issus de 31 pays et territoires afin de prédire les tendances qui marqueront l'année 2022.
Voir plus
Nouvelles destinations (et nouvelles rencontres)
En 2022, nous élargirons nos horizons et nouerons de nouvelles relations

La pandémie nous a forcés à nous concentrer sur les choses et les personnes qui sont vraiment importantes dans nos vies, et nous n'avons jamais autant apprécié notre liberté. Maintenant que nous pouvons à nouveau voyager, l'année 2022 sera non seulement synonyme de retrouvailles avec nos proches mais également de nouvelles relations. Ainsi, 60 % des sondés souhaitent en effet faire de nouvelles rencontres lors de leurs voyages).

Un regain d'histoires de vacances est également probable. En effet, 50 % des sondés espèrent en vivre une lors de leur prochain voyage. Grâce aux technologies (par ex. les appels vidéo) qui font désormais partie intégrante de nos vies, ces amourettes ne sont plus destinées à prendre fin le jour du départ.

Lors de votre prochain voyage, vous aurez plutôt tendance à vouloir rencontrer de nouvelles personnes ou à suivre votre chemin en solo ? Répondez à notre test pour découvrir le type de voyageur auquel vous ressemblez.
Question 1 sur 4
Question 2 sur 4
Question 3 sur 4
Question 4 sur 4

Premières fois

L'anticipation qui précède le voyage sera aussi enthousiasmante que le séjour lui-même

Le trajet pour rejoindre une destination est un aspect des voyages que nous considérons généralement comme une nécessité, plutôt qu'un moment à apprécier. Mais les séjours s'étant faits rares ces 18 derniers mois, il est fort probable que nous voyions les trajets sous un jour nouveau en 2022.

Séparer travail et loisirs

Les tâches professionnelles seront bannies pendant les vacances

Quand la pandémie s’est installée, nombre d’entre nous avons dû transformer nos salons en bureaux, et le télétravail est devenu notre nouvelle réalité. En 2022, nous nous attendons à ce qu’un grand nombre de personnes souhaitent réaffirmer la distinction entre vie privée et vie professionnelle avec 73 % des sondés affirmant qu’ils banniront toute tâche professionnelle pendant leurs vacances. Vous envisagez un voyage pour déconnecter vraiment du travail ? Choisissez votre type de séjour ci-dessous et copiez-collez l'un de nos modèles de message d'absence pour informer vos interlocuteurs de vos congés.

Essayez notre générateur de messages d'absence et envoyez une réponse personnalisée selon votre type de séjour.

Voyage et bien-être

Les voyages s'inscriront dans une démarche de bien-être personnel

En 2022, les voyages arriveront en tête des tendances bien-être, devançant le yoga et la méditation. En plus de pouvoir se déconnecter de tout, les voyageurs souhaitent profiter de leurs escapades pour visiter de nouvelles destinations et s'immerger pleinement dans de nouvelles cultures. Qu'il s'agisse de passer des moments en famille ou entre amis, de découvrir d'autres langues ou d'essayer de nouvelles cuisines, les voyages seront différents pour chacun d'entre nous. À quoi ressembleront les vôtres ?

Comment allez-vous placer le bien-être au cœur de vos voyages en 2022 ?
60 % des sondés envisagent de découvrir de nouvelles destinations et cultures, et de vivre de nouvelles expériences lors de leur prochain voyage.
Explorer des lieux que vous n'auriez jamais pensé découvrir un jour et essayer de nouvelles cuisines peut créer des souvenirs inoubliables et vous faire apprécier encore plus les opportunités que la vie sème sur votre chemin.
52 % des sondés souhaitent que leur prochain voyage les aide à briser leur routine quotidienne et à se déconnecter du travail.
Voyager vous permet d'échapper au train-train quotidien et de faire une pause dans les mises à jour constantes provenant de vos appareils. Se déconnecter de tout vous aide aussi à mieux comprendre ce qui est important pour votre santé mentale.
40 % des sondés espèrent que leur prochain voyage leur permettra de passer du temps avec leurs amis et leur famille, et de faire de nouvelles rencontres.
Pour certains, prendre soin de soi ne passe pas forcément par une activité en solo. Profiter de ses amis, en particulier dans un nouvel environnement, peut être passionnant et revigorant, et même booster la joie de vivre et la conscience de soi.
50 % des célibataires espèrent vivre une histoire d'amour lors de leurs prochaines vacances.
Prendre soin de soi peut aussi signifier passer plus de temps avec sa moitié, mais pour les personnes qui voyagent seules, le plaisir des voyages et la recherche du bien-être peuvent aussi conduire à un nouvel amour.

Priorité à la communauté

Les voyageurs accorderont une grande importance à leur relation avec les communautés locales

Pendant la pandémie, nous avons réappris à vivre à petite échelle et avons renoué avec nos communautés locales, en soutenant les commerces de proximité notamment. Cet état d'esprit semble s'être ancré chez les voyageurs, qui souhaitent désormais l'appliquer lors de leurs vacances. 58 % des sondés estiment qu'il est important que leur séjour bénéficie à la communauté de la destination qu'ils visitent. De même, ils sont 29 % à affirmer qu'ils feront désormais plus de recherches pour connaître les effets de leurs dépenses de voyage sur les communautés locales.

Comment allez-vous intégrer le développement des communautés locales à vos projets de voyage pour 2022 ?
Option 1
Option 2

Oui à tout !

Les voyageurs sont prêts à dire un grand OUI aux voyages pour rattraper le temps perdu

Après de longs mois sans voyager, s'amuser ou se socialiser, les voyageurs veulent adopter un état d'esprit plus positif en 2022. La proportion de sondés qui souhaitent rattraper les vacances qu'ils n'ont pas pu prendre est ainsi passée de 42 % à 63 %. Et si la pandémie a mis un frein aux voyages pendant des mois, cela n'a fait que renforcer l'enthousiasme des voyageurs. L'année 2022 sera placée sous le signe du positivisme, et 72 % des personnes interrogées affirment qu’elles accepteront toute opportunité de séjour, tant que leur budget le leur permettra.

Accepter les imprévus

Les voyageurs mettront à profit la technologie pour faire face aux imprévus qui continuent d'accompagner les voyages

Après des mois de pandémie et d'incertitude concernant les déplacements, les voyageurs sont désormais prêts à accepter les imprévus en 2022. Et pour un grand nombre d'entre eux, cela passera par des solutions technologiques : ils sont 63 % à penser que la technologie permet de mieux contrôler les risques sanitaires lors des voyages, et 62 % s'accordent à dire qu'elle les aide à atténuer le stress lié à leurs séjours.

Les sondés déclarent être intéressés par un service innovant qui pourrait prédire dans quels pays il sera possible de voyager sans risque (69 %), même plusieurs mois à l’avance. De même, 67 % utiliseraient un outil suggérant automatiquement des destinations dans lesquelles il est facile de se rendre, au vu des restrictions actuelles liées au COVID-19.

Méthodologie
L'étude Travel Predictions 2022 a été commandée par Booking.com et menée auprès d'un échantillon d'adultes prévoyant de voyager pour affaires ou loisirs au cours des 12 à 24 prochains mois. Au total, 24 055 personnes issues de 31 pays et territoires ont été interrogées (dont 501 en Argentine, 1 003 en Australie, 500 en Belgique, 1 001 au Brésil, 500 au Canada, 1 000 en Chine, 1 007 en Colombie, 1 001 en Croatie, 508 au Danemark, 1 002 en France, 1 000 en Allemagne, 1 005 à Hong Kong, 1 000 en Inde, 502 en Israël, 1 003 en Italie, 1 002 au Japon, 500 au Mexique, 501 aux Pays-Bas, 501 en Nouvelle-Zélande, 500 au Pérou, 1 000 en Russie, 1 005 à Singapour, 1 002 en Corée du Sud, 1 002 en Espagne, 501 en Suède, 501 en Suisse, 504 à Taïwan, 500 en Thaïlande, 1 000 au Royaume-Uni, 1 002 aux États-Unis et 501 au Vietnam). Les personnes interrogées ont répondu à un sondage en ligne au mois d’août 2021.